Mise en œuvre des œuvres, thèmes, et questions de référence retenus pour la session 2024 du Baccalauréat (donc à partir de la rentrée 2023)

Communication aux
professeurs
pour la session 2024 :

Rien n’empêche (traduire : il serait judicieux pour…) les professeurs de commencer à mobiliser
(souplement) ces références au fil de leurs progressions avec les élèves de 1° (les questionnements priorisés ne changeant guère à dessein).

« La non-figuration. Passages à la non-figuration : perte ou absence du référent, affirmation et reconnaissance de l’abstraction » peut être abordée notamment à travers le Cycle des Nymphéas de Claude Monet et, sur quelques aspects, de l’œuvre numérique de Miguel Chevalier (au sens de « passage à… »). 

 

 

Les œuvres, questions, thèmes de référence de la session 2022 sont reconduits pour la session 2023. 

À compter de la rentrée scolaire 2023, et pour les épreuves du baccalauréat 2024, les œuvres, thèmes, questions de référence retenus sont :

 Du projet à la réalisation d’une œuvre monumentale :

  • Claude Monet (1840-1926), Cycle des Nymphéas du musée de l’Orangerie, entre 1897 et 1926, huile sur toile, H. : 1,97 m, L. : environ 100 m linéaires, surface environ 200 m2. Paris, musée de l’Orangerie ;
  • Huang Yong Ping (1954-2019), Serpent d’océan, 2012, aluminium, sculpture monumentale, L. : 128 m, H. : 3 m, création pérenne dans le cadre du parcours Estuaire. Saint-Brevin-les-Pins, Pointe de Mindin, Loire-Atlantique.

Nature à l’œuvre : 

  • Joachim Patinir (vers 1480-1584), Saint Jérôme dans le désert, vers 1515-1520, huile sur panneau de bois, 78 x 137 cm. Paris, musée du Louvre ;
  • Rosa Bonheur (1822 – 1899), Labourage nivernais, 1849, huile sur toile, 133 x 260 cm, achat après commande de l’État en 1849. Musée d’Orsay, Paris ;
  • Miguel Chevalier (1959 -), Sur-natures, sous-titre : Paradis artificiel, 2004, nouveau média interactif, plantes virtuelles réalisées avec le logiciel Music2eye, projetées sur un mur, les végétaux bougent en fonction des mouvements du public, captées par un détecteur de présence et mouvements, CD-Rom, programme informatique, dimensions variables. Centre national des arts plastiques, en dépôt depuis 2016 au Frac Picardie, Amiens. 

 

Questionnements des
programmes prioritairement mobilisés
pour la session 2024 

Domaines du champ des questionnements plasticiens : 

  • Domaines de l’investigation et de la mise en œuvre des langages et des pratiques
    plastiques :
    • La représentation, ses langages, moyens plastiques et enjeux artistiques. Rapport au réel : mimesis, ressemblance, vraisemblance et valeur expressive de l’écart.
    • La non figuration. Passages à la non-figuration : perte ou absence du référent, affirmation et reconnaissance de l’abstraction.   
    • Reconnaissance artistique et culturelle de la matérialité et de l’immatérialité de l’œuvre : perception et réception, interprétation, dématérialisation de l’œuvre.
  • Domaines de la présentation des pratiques, des productions plastiques et de la
    réception du fait artistique :
    • La réception par un public de l’œuvre exposée, diffusée ou éditée. Monstration de l’œuvre vers un large public : faire regarder, éprouver, lire, dire l’œuvre exposée, diffusée, éditée, communiquée.
  • Domaines de la formalisation des processus et des démarches de création :
    • L’idée, la réalisation et le travail de l’œuvre. Projet de l’œuvre : modalités et moyens du passage du projet à la production artistique, diversité des approches. 

Champ des questionnements artistiques interdisciplinaires : Animation des images et interfaces de leur diffusion et de réception.

Champ des questionnements artistiques transversaux : L’art, les sciences et les technologies : dialogue ou hybridation.

 

 

 

Commentaire : 1

Ajoutez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Follow by Email
Facebook