Lettre d’information

Bonjour à tous, 

 

Tout d’abord bienvenus aux nouveaux adhérents et nous remerciements à ceux qui sont restés fidèles à Polychrome-edu depuis maintenant un certain nombre d’années. 

 

Compte-tenu de la situation actuelle de l’enseignement des arts plastiques et des mauvais présages que semblent augurer la réforme du bac 2021, nous allons essayer de vous informer régulièrement des actions effectuées par l’association. 

Pour suivre au mieux l’actualité de Polychrome-edu nous vous invitons aussi à consulter le site : http://polychrome-edu.fr et notre page Facebook : https://www.facebook.com/Polychrome-edufr-200275759992220/

 

Pour faciliter, nous l’espérons les partages de ressources avons déplacé notre « ressourcerie » vers un Padlet accessible par mot de passe. Nous vous communiquerons le mot de passe dans un prochain mail pour bien commencer 2019.

 

Petit historique des actions menées en 2017-18 : 

1 – juin 2017 – Alerte au Rectorat de Versailles : il s’agissait de contrôler la possibilité de dérogation hors-secteur pour les élèves de 3ème souhaitant entrer en 2de dans un établissement (non sous-tension ) où sont enseignés les arts plastiques. L’inspecteur d’arts 1 plastiques a pris le relai et a contrôlé cette possibilité de dérogation.

 

2 – Fin 2017 – Consultation auprès de la Commission Mathiot de 2 représentantes Polychrome en corrélation avec la présidente de l’association des enseignants de cinéma Les Ailes du Désir.

Loin de nous consulter comme il était annoncé, les membres de la commission nous ont informés sur les grandes lignes de la réforme et se sont appliqués.

 

3 – Décembre 2017 – Écriture commune d’un texte envoyé au ministère pour expliquer les enjeux de notre enseignement et tenter de limiter les effets ravageurs possibles de la réforme.

 

4 – Janvier 2018 – Envoi supplémentaire au ministère d’une lettre en recommandé pour demander

qu’il n’y ait pas de cadrage national des appariements de spécialités. En effet, les simulations qui en étaient faites, d’abord ouvertes à des paires porteuses pour nous, s’étaient sont très vite restreintes à une seule paire, lettres-arts plastiques. Les spécialités ont finalement été déverrouillées.

 

5 – mai 2018 – Une réponse a été donnée avec une énumération des maquettes horaires, selon laquelle la réforme allait « conforter et enrichir » notre enseignement. À l’époque nous ne savions pas que c’était comme une voiture sans roues, le système des attributions d’heures et le coefficient de l’option n’était pas encore connu (ou calculé). Nous n’avons pas réagi.

 

6 – octobre 2018 – entretien à propos du nouveau programme auprès de membres du CNP. Débat de 2 délégués Polychrome sur un programme mal défini en l’état.

 

7 – octobre 2018 – Lettre au ministre, signée par les 4 associations de disciplines artistiques (cidessous) pour demander à remonter le coefficient de l’option.

 

8 – novembre 2018 – La demande de remonter le coefficient a aussi été faite sous forme de pétition initiée par l’APEMu (association des profs de musique) au ministre. Nous l’avons signée.

 

9 – novembre 2018 – réactivation de la branche collège avec deux nouveaux membres actifs, qui ont lancé une pétition à propos de l’EAC (Éducation Artistique et Culturelle) au collège.

 

10 – novembre 2018 – mise en place du site de Polychrome-edu. Les textes et ressources y sont placés régulièrement. http://polychrome-edu.fr

 

11 – novembre 2018 – création d’une carte interactive sur le site pour faire remonter l’état des lieux des arts plastiques en France dans les lycées et les suppressions ou les créations à venir.

 

12 – 28 novembre 2018 – rencontre de deux délégués Polychrome avec des membres de la Dgesco à propos du programme d’arts plastiques en lycée.

 

13 – 28 novembre 2018 – entretien avec le Café pédagogique, où au problème du coefficient de l’option a été ajouté celui de la jauge à 35 pour les spécialités —> une calamité pour nous : nous devons défendre la possibilité d’un enseignement avec effectifs faibles et faire valoir que si nous en acceptons d’importants de ci de là, il doit être possible et plus régulier d’en avoir de plus bas. h t t p : / / w w w . c a f e p e d a g o g i q u e . n e t / l e x p r e s s o / P a g e s / 2018/11/28112018Article636789861067597937.aspx

 

14 – 5 décembre 2018 – Lettre recommandée pour demander un rendez-vous avec un conseiller du ministre, afin de soutenir en différé l’action de l’APEMu.

 

15 – … le même mercredi 5 décembre, un rendez-vous a été demandé à la nouvelle rectrice de l’académie de Versailles.

 

16 – 11 décembre – L’APEMu : rendez-vous avec le conseiller du ministre. Y est appris que la dé-sectorisation aura lieu dans les lycées avec spécialité, mais que le coefficient de l’option ne remontera pas…

 

17 – 16 décembre – Demande de rendez-vous avec le ministre sur le contact du site du ministère.

 

Propositions pour les jours qui viennent …

1 – Mettre en relation le courrier de la Dgesco qui se terminait par : la « réforme enrichira l’enseignement des arts plastiques » avec le piètre sort réservé à nos enseignements : suppression d’heures, de spécialités, mort programmée des options facultatives…

 

2 – Faire nous aussi une pétition (comme l’APEMu) pour alerter sur les effets pervers de la réforme pour les enseignements artistiques.

 

3 – Il serait peut-être bien que dans les prochaines manifs de profs à Paris ou ailleurs, les présents arborent une banderole qui revendiquent notre demande et fasse comprendre que sans cela c’est la mort de l’option.

 

4 – Contacter le canard enchaîné ou l’AFP (selon un journaliste) : expliquer en quoi la réforme pourra mener à la disparition des options. Écrire une tribune dans un quotidien comme Libération.

 

5 – Faire chacun un état des lieux des changements, fermetures et ouvertures dans son lycée ou les lycées voisins avant janvier (voir : mise en place de carte interactive, si vous arrivez à la remplir. Sinon il faudrait envoyer au contact de Polychrome les informations dont chacun est détenteur). 

 

6 – Contacter des dessinateurs satiriques pour obtenir des dessins sur la réforme. Où les publier?

 

7 – Faire des performances, des affiches… dans les lieux où il y a des modifications de carte des spécialité et des facultatives. Et garder aussi des forces pour l’année prochaine, où les facultatives vont être mises en cause dans des guerres fratricides.

 

Nous avons besoin de vous ?…

Pour faire remonter les informations sur l’enseignement des arts plastiques dans vos établissements et plus précisément en ce moment sur le maintien ou non des option facultative et de spécialité dans les lycée. Sur la page Facebook et sur notre site nous avons mis ne place une carte interactive des option sur la France accompagné du tutoriel pour la mettre à jour. Et si vous n’y parvenez pas vous nous envoyez un message avec les infos et nous le ferons pour vous.

 

Et pourquoi pas vous ?…

Enfin, pour décomplexer les plus timides, sachez que Polychrome-edu c’est juste quelques collègues qui n’arrivaient pas à rester les bras croisés lors de la réforme de 2010. Et que notre petit nombre d’actifs rend en ces temps difficiles la tâche assez lourde. Aussi si le coeur vous en dit, n’hésitez pas à proposer vos services pour être sollicité ponctuellement suivant les compétences que vous êtes prêts à partager. 

 

Voilà la liste des tâches que nous avons régulièrement à faire: rédaction, relecture et correction, maintenance et astuces informatiques.

 

En vous souhaitant de joyeuses fêtes

 

Polychromiquement votre !

Le collectif 

 

 

 

 

Si vous ne souhaitez plus recevoir de courrier de la part de l’association polychrome-edu.fr, vous pouvez vous désabonner en envoyant un mail à contact@polychrome-edu.fr

Commentaires : 2

  1. Solignac dit :

    Pour le lycee Marlioz d’Aix les Bains, l’option Arts Plastiques devrait être maintenu après l’intervention de l’inspecteur auprès des proviseures nouvellement affectées. C’est le seul lycee du secteur…

Ajoutez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Follow by Email
Facebook